Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PoulpStory

PoulpStory

PoulpStory, le Blog d'une Fille qui Ralentit

Pourquoi j'arrête de blogguer

 

Ho le titre putaclic!

Oui.

Mais ce n'est pas le fond du problème. Le soucis ce n'est pas d'arrêter ou non de bloguer.

De bloguer pour bloguer. IRL vous m'avez certainement déjà entendu râler (oui, des fois, je râle): "ouai mais genre la meuf elle se dit blogueuse mais elle sait même pas écrire".

Oui, écrire cela s'apprend.

"ouai mais genre la meuf elle fait plus de publi sur FB et Insta que sur son blog".

Oui, le personal marketing, ça s'apprend.

"ouai mais je comprend pas pourquoi les gens s'intéressent à ce qu'elle raconte partout sur la toile, elle raconte rien d'intéressant" (imaginez bien une voix niaiseuse, sinon ça marche pas)

Oui, ce n'est clairement pas intéressant, mais les gens sont des voyeurs, heu, aiment les histoires des autres. Ca leur permet d'avoir une meilleure vision d'eux même.

"..." (concept nouveau pour mon cerveau nouvellement réanimé) (...) ( ça peut prendre du temps)

LA source de ce joli visuel: http://www.inkedgeek.com/

LA source de ce joli visuel: http://www.inkedgeek.com/

Et donc ça m'a pris presque un mois. De décantation, de questionnements, de colère, de pleurs. Je crois que je suis allée au bout. De mon petit démon, de cette blessure pas encore guérie (oui on ne peut pas tout guérir en 2 ans) (et pis c'est pas ça, le but de la vie, une suite de guérison?)

Et là, ici et maintenant, le today de now de aujourd'hui, ben je crois que j'ai compris.

Non je ne suis pas et ne serais jamais une vraie blogueuse.

Oui, je vous en parle tous les 6 mois.

C'est comme cela que j'ai compris ce qu'était ce blog pour moi. C'est ce refuge, ce navire, ce phare dans la tempête, cette tasse de thé au coin du feu, ces boutades que vous me faites dans la vraie vie.

Ce blog, c'est vous. Ce sont vos oreilles attentives, vos yeux rieurs, et vos commentaires partageurs. C'est pour vous, pour nous que j'écris.

Je ne bloggue pas, j'écris.

Je ne sais pas bloguer. Parce qu'en 2017, bloguer ça veut dire utiliser les réseaux sociaux pour diffuser son contenu, animer une communauté, vendre des produits, et surtout surtout: écrire des trucs que les gens ont envie de lire: des tutos, des tops 10 de choses utiles, des top 7 de choses inutiles, de l'actualité, des ragots.

Ben j'y arrive pas. Tous les machins là, j'y arrive pas. Ça me pompe de mon énergie, je sais pas faire.

Moi ce que je sais faire, c'est vous raconter des histoires. La mienne, mais aussi des brides des histoires des autres. Vous racontez comment elle est belle la vie. Comment j'ai une chance formidable de vous avoir. Comment je vous aime.

Oui on est 10. Et alors? Moi je suis debout aujourd'hui, et c'est grâce à vous.

Alors je m'en fout un peu de ne pas être blogueuse. De ne pas être tendance, de ne pas être médiatique, de ne pas être reconnue dans la rue. Perso parce que ça me ferait chier je crois.. et aussi parce que ce n'est pas pour cela que je le fais.

Je le fais pour ECRIRE. Je ne veux pas faire des vidéos sur Youtube, faire des photos de la mort qui tuent sur Insta, faire des Snap toute la journée. J'aime. Pas. Ca.

Je veux du ludique. Tenter des trucs de temps en temps ok. Mais pas au quotidien. Ce n'est pas assez slow pour moi. Ce n'est pas mon rythme.

Je veux du facile. Et du vivant. Et pour moi, ce sont les mots. Les mots dits, les mots écrits. Les mots parlés, les mots chantés.

Mon truc à moi, c'est l'écriture et la musique. Pis c'est tout.

 

Alors désormais, j'écrirais des trucs.

Le blog n'est qu'un outil. Je suis bien contente d'avoir appris cette leçon en vous la récitant. Oui parce que je clarifie mes idées en rédigeant. Ça m'aide à y voir plus clair, à poser mes idées, et à voir que je ne perd pas pieds. Tout simplement.

Et puis je continuerai de vous raconter des histoires. Moi qui voulait être conteuse, je crois que c'est le moment non? Une nouvelle expérience à tester.

Donc désormais j'écrirais des trucs. Ici ou .

Ou là-bas. Mais là-bas je vous en parlerai un peu plus tard.

 

Et vous, c'est quoi votre truc?
 
 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marion 07/10/2017 23:41

Écrire par envie et non pas par besoin, ne pas être forcé de le faire vivre pour ne pas perdre de lecteurs ou faire tout pour en gagner. Je pense tellement pareil que j'aurais pu écrire ton article. Oui, les meilleurs lecteurs restent, ceux qui ont une vie en dehors de leurs blog, qui n'est plus un blog d'ailleurs mais un journal intime que seul les initié(e)s lisent et comprennent.
Nos blog sont la face cachée de nos vie, et longue vie à eux.
Je t'embrasse.
Marion

Poulpy 11/10/2017 09:51

Ravie de te voir toujours fidèle au poste!
Les meilleurs restent... ;)
J'ai beaucoup ton idée: "Nos blog sont la face cachée de nos vies". C'est une belle synthèse. Merci :)

Emmaevadiary 07/10/2017 16:44

Le blog est pour moi une maniere de partager ce que j'aime, mes creations, mes coups de coeur, de presenter des creatzurs mais surtout pas etre une contrainte. Je publie quand j'ai envie et quand j'ai le temps. J'ai connu votre blog grace a Poulattitude. Bonne journee.

Poulpy 11/10/2017 09:47

Merci pour ce partage.
En effet, c'est ma définition première du blogging... mais désormais marketisé à fond comme modèle économique. et c'est cela qui me dérange.
Je préfère le blogging "à l'ancienne", un peu artisanal, où l'on fait cela par plaisir uniquement.
Continuons sur cette voie! :)

Poulattitude 06/10/2017 06:22

Cool :) moi j'aime bien tes histoires !
Je suis un peu comme toi, j'écris quand j'en ai envie. Le blog n'est pas une contrainte pour moi, juste un plaisir. Et puis rares sont ceux qui en vivent sans faire de la pub à gogo, et ce n'est pas forcément ce que je recherche :) c'est pas grave, les meilleurs lecteurs restent :p

Poulpy 11/10/2017 09:43

Merci ma Poule!
en effet, les meilleurs lecteurs restent.. tu es encore là depuis tout ce temps :)